2.8 C
London
January 26, 2021
Tech News Pulse
Entertainments

Pas impressionné par Disney+, Netflix annonce 70 films originaux en 2021

Netflix n’a pas peur du catalogue gargantuesque à venir sur Disney+ et compte bien le prouver. La plateforme américaine vient de dévoiler la liste des films prévus cette année, avec la promesse de sortir au moins une nouveauté par semaine.

Début décembre 2020, Disney+ dévoilait au monde une impressionnante liste de programmes à venir sur son service dans les années à venir, donnant au passage un énorme coup de pied dans la fourmilière SVoD à peine un an après son lancement. Une secousse parfaitement bien ressentie par le leader du secteur, Netflix, qui a décidé de sortir les griffes.

Un film par semaine, au minimum

Dans un communiqué, la firme étatsunienne vient en effet d’annoncer ses ambitions pour 2021 : 70 films originaux à venir sur la plateforme, soit un par semaine au minimum — sans compter les séries et documentaires. L’époque où Netflix faisait ses premiers pas hésitants dans la production cinématographique sous le feu des critiques semble bien loin.

Pour parer au reproche inévitable de la quantité au détriment de la qualité, la plateforme mise sur de grands noms. Dans ce programme, on retrouve donc des réalisateurs et réalisatrices chevronnés tels que Jane Campion, Paolo Sorrentino ou encore Adam McKay, et des vedettes du grand écran comme Leonardo DiCaprio, Meryl Streep, Idris Elba, Zendaya, Jake Gyllenhaal ou encore Naomi Watts.

On y trouve également des créations françaises, notamment le prochain film de Dany Boon, 8 rue de l’humanité, et celui d’Alexandre Aja, O2. Pas étonnant de voir la firme de Los Gatos se pencher un peu plus sur les créations hexagonales quand, en ce moment même, la série Lupin avec Omar Sy cartonne à l’international. Le week-end du 9 janvier, elle a même réussi à se hisser temporairement en première place des programmes les plus visionnés aux États-Unis, une première pour une série française.

6 films qui nous intriguent dans la liste de Netflix

Blonde

Le réalisateur Andrew Dominik s’attaque au mythe Marilyn Monroe dans cette adaptation d’un roman de Joyce Carol Oates. C’est l’étoile montante Ana de Armas qui tiendra le rôle de Norma Jean, épaulée notamment par le toujours très juste Adrien Brody. Il s’agira d’un portrait fictif de l’actrice pendant les années 1950 et 1960.

Don’t Look Up

Casting 5 étoiles pour le prochain film d’Adam McKay, habitué à collectionner les têtes d’affiche. Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence camperont deux astronomes parcourant les médias mondiaux pour prévenir l’humanité qu’un astéroïde est en approche pour détruire la planète. Au casting, on retrouve également Cate Blanchett, Jonah Hill, Timothée Chalamet ou encore Meryl Streep.

The Guilty

Scénarisé par Nic Pizzolatto (True Detective), The Guilty mettra en scène Jake Gyllenhaal en opérateur du 911 (les services de secours aux États-Unis) cherchant à sauver un appelant en grave danger. Il s’agit d’un remake d’un film danois.

The Power of the Dog

La présence du prochain film de l’immense Jane Campion sur Netflix peut chagriner les plus cinéphiles d’entre nous, privés d’une sortie en salle. Qu’importe, on se délectera plus modestement de ce long-métrage comptant là encore de grands noms en haut de l’affiche, notamment Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst et Jesse Plemons. L’intrigue portera sur la destruction progressive de la relation entre deux frères venant d’hériter du plus grand ranch de la vallée du Montana.

The Woman in the Window

Il y a quelque chose de très hitchcockien dans le synopsis de ce film de Joe Wright. Amy Adams y jouera une femme agoraphobe vivant seule à New York et espionnant ses voisins. Des sessions d’observations qui la mettront face à des scènes de violence auxquelles elle devra faire face. Fenêtre sur cour version 2021, avec également Gary Oldman, Julianne Moore et Anthony Mackie.

The Harder They Fall

Produit par Jay-Z, The Harder They Fall est un western qui réunira un casting de comédiens afro-américains en pleine explosion comme Jonathan Majors, Zazie Beetz ou encore Regina King (ainsi qu’Idris Elba, qui est toutefois britannique). L’intrigue rappelle les classiques du genre : un hors-la-loi découvre que son rival vient de sortir de prison et réunit son gang pour venir réclamer vengeance.

Source link

Related posts

Leave a Comment